Radius: Off
Radius:
km Set radius for geolocation
Search

Montréal prit d’assaut par des rongeurs indésirables

Montréal prit d’assaut par des rongeurs indésirables

La pandémie de coronavirus c’est-à-dire le Covid-19 a changé bon nombre d’habitudes chez les humains. En effet, l’une des conséquences est le confinement. Ce qui suppose qu’il y a moins d’activités humaines. En retour, bon nombre d’animaux comme les rongeurs ou les ratons laveurs ont trouvé l’occasion de conquérir les espaces fréquentés par les humains.

En effet, ces rongeurs ont su profiter de l’inactivité humaine pour envahir les villes. C’est ainsi que, sans surprise, la ville de Montréal est prise d’assaut par des rongeurs indésirables. Pour rappel, Montréal est une ville dans laquelle la présence des petites bestioles n’est plus un secret pour personne.

La situation est critique et fait énormément réfléchir. Comment cela a-t-il réellement eu lieu ? Quelles sont les conséquences de cet envahissement de masse ? Comment y remédier ?

Le confinement : facilitateur de l’infestation de rongeurs, des ratons laveurs et des écureuils

La crise du covid-19 est multidimensionnelle. Sur le plan de la santé, nous en avons souffert aussi bien physiquement que psychologiquement. Les gestes-barrières, les confinements se sont imposés à nous et c’est l’opportunité pour la vermine de rongeurs de faire leur entrée dans la ville.

En réalité, vous n’ignorez pas que les mesures de confinements ont engendré la fermeture des bureaux et des lieux de travail. C’est dire que des bâtiments administratifs et des complexes de restauration sont abandonnés par les travailleurs. L’entretien de ces lieux n’est plus régulier. Les compagnies de nettoyage ne peuvent plus faire intervenir leurs employés dans les bureaux et les logements. Dans ces circonstances, les rats, les souris et les écureuils ont la carte blanche et investissent les lieux.

D’un autre côté, le défaut d’entretien régulier engendre des problèmes de canalisations, de drainage et les égouts sont abandonnés. Dès lors, les rongeurs ont donc la liberté de passer par ces accès pour envahir les demeures.

Par ailleurs, si les rats ont assailli les locaux, c’est parce qu’ils ne trouvent plus les restes des aliments des restaurants. Ils sont alors obligés d’investir les endroits habitables de l’homme et cherchent de quoi se nourrir.

Ce qui est encore plus inquiétant, ces envahisseurs ont développé un caractère plus agressif en raison du calme général causé par le confinement. Ils sont plus à l’aise et deviennent les maîtres des lieux.

L’irresponsabilité humaine facilite la prolifération des rongeurs

Dans les maisons, en l’occurrence celles en location, deux phénomènes ont hautement favorisé l’infestation des vermines.

L’irresponsabilité des locataires

Dans les logements, certains locataires constatent la présence des rongeurs, mais ils ne font pas appel à un professionnel. Ils justifient leur inaction par le besoin impératif d’éviter tout contact avec un potentiel porteur du virus. Ces personnes optent, de manière tacite, pour une invasion de rongeurs, sous prétexte que ces êtres vivants peuvent porter le virus de Covid-19.

Cependant, à bien analyser de près, cela peut leur coûter cher. À propos, ces intrus peuvent aussi nous transmettre des bactéries nuisibles. Souvent, avant d’agir, l’invasion est malheureusement très avancée.

L’irresponsabilité des propriétaires

Dans certains cas, les locataires informent à temps les propriétaires, mais ces derniers prennent du temps à agir. Ils se servent de la pandémie comme une excuse pour ne pas remplir leurs obligations vis-à-vis de leurs locataires. C’est donc l’occasion rêvée par certains de fuir leur responsabilité. Pourtant, ils sont conscients de l’impératif de faire appel à un exterminateur de rongeurs.

L’impératif d’une intervention rapide d’exterminateur à Montréal

Les responsabilités se situent à deux niveaux pour la dératisation effective de la ville de Montréal. D’un côté, on a l’implication des citoyens et de l’autre, on retrouve l’action des autorités de la ville.

Les citoyens de Montréal

Les espaces infestés, les plus problématiques sont les logements habités. Nous le savons bien ! En dehors de leur présence indésirable, les rongeurs peuvent être porteurs de graves pathologies. Pour des raisons de sécurité et de santé, toute infestation de rongeur devrait être immédiatement reportée. L’appel d’un professionnel comme Alerte Animal, votre exterminateur à Montréal doit être le premier réflexe de tout habitant étant confronté à cette situation. En d’autres mots, une intervention rapide et efficace d’un professionnel est bien mieux qu’une inaction légitime. Les spécialistes de cette entreprise sont très bien équipés pour vous donner satisfaction tout en respectant tous les gestes de sécurité liés aux rongeurs et au Covid-19.

L’action de la ville

Montréal devrait agir plus généralement pour la sécurité de ces citoyens. Les logements abandonnés, les maisons vétustes devraient être rigoureusement dératisés.

Les citoyens des secteurs où la présence de la vermine est plus importante peuvent compter sur la ville. En effet, Montréal peut effectuer une action directe sur les égouts de ville. Il s’agira d’opérer un traitement immédiat et complet de tous les systèmes d’égouts défectueux. Pour cette opération, la ville peut se faire assister par les professionnels de l’extermination de rongeurs. Alerte Animal, Exterminateur à Montréal est mieux placé pour effectuer cette action de grande ampleur.

En définitive, la ville de Montréal est connue pour être un endroit très favorable aux petits animaux indésirables. Qui plus est, la pandémie du Coronavirus (Covid-19) a aggravé la situation. L’absence de présence humaine dans les locaux a facilité l’infestation des rongeurs dans la ville. Le phénomène est très criard et une intervention immédiate doit être prise en considération.