Radius: Off
Radius:
km Set radius for geolocation
Search

5 questions à poser avant de rejoindre une équipe immobilière

5 questions à poser avant de rejoindre une équipe immobilière

Rejoindre la bonne équipe peut démarrer une carrière réussie dans l’immobilier. Mais avant de faire le saut, posez les bonnes questions pour que vous sachiez que c’est approprié.

Une équipe vous permet de tirer parti de la reconnaissance de marque intégrée et de la sphère d’influence, ainsi que des conseils d’agents et de courtiers plus chevronnés. Alors que les avantages sont nombreux, vous ne voulez pas finir par une équipe qui étouffe votre croissance, prend une division excessive des commissions, ou n’est tout simplement pas une bonne culture.

Tout d’abord, il est important de se rappeler: n’ayez pas peur de poser beaucoup de questions!

Rejoindre une équipe est un engagement important qui pourrait affecter toute la trajectoire de croissance de votre carrière. Bien qu’il soit vrai que vous vous «vendez» dans ces entrevues, il est important de les interviewer aussi.

Alors, quel genre de questions devriez-vous poser? Commençons avec nos questions «must-ask» pour toute interview en équipe.

1. Quelle est la structure de l’équipe?

 

Il n’existe pas de modèle unique pour les équipes immobilières. La taille et le ratio des membres varieront selon la ville, qu’il s’agisse d’une franchise ou d’une maison de courtage indépendante, du marché du logement, etc. Demandez une ventilation très claire de la taille de l’équipe, du nombre d’acheteurs et d’ISA, et à qui vous rapporteriez. De plus, quels sont les objectifs d’affaires de l’équipe? Ont-ils des équipes à distance dans d’autres villes / états, ou envisagent-ils de s’étendre? Certaines équipes sont plus spécialisées dans un marché de niche, ou «boutique», tandis que d’autres desservent un large éventail de clients. Comprendre le modèle de croissance et la mission de l’équipe vous donnera une image claire ou si elle correspond ou non à votre cheminement de carrière idéal.

Si vous vous joignez à une équipe de franchise, il est temps d’apprendre tous les tenants et aboutissants de cette franchise. Chaque grande franchise immobilière a quelque chose d’un peu différent à apporter à la table. Les «grands» (Keller Williams, Century 21, RE / MAX) ont une notoriété de la marque et une formation supérieure. Si on vous propose une place dans une équipe de franchise, considérez ce qui suit:

  • La Commission se scinde
  • Frais de bureau
  • La notoriété
  • Entraînement
  • Budget marketing
  • Partage des profits
  • Revues d’agent en ligne

Comparez les résultats avec d’autres franchises. Tenez compte de vos objectifs, de votre style de travail et de vos exigences pour un équilibre sain entre vie professionnelle et vie privée.

2. Quelle est la ventilation financière?

Nous savons, nous le savons, tout est à propos de ces Benjamins. Ne dansez pas autour du thème de l’argent lors de vos interviews! Le modèle financier est souvent le facteur décisif # 1 lors du choix entre les équipes, de sorte que vous voulez connaître tous les détails avant de vous inscrire.

Voici ce que vous devriez demander à propos de $$$

  • L’équipe est-elle basée sur une commission, sur un salaire / une prime ou un hybride?
  • Si c’est un salaire / bonus (moins commun), quel est le salaire et comment fonctionnent les bonus?
  • Si c’est basé sur une commission, quelle est la répartition des commissions?
  • Y a-t-il un plafond de commission?
  • Si vous vous joignez à une franchise, y a-t-il des frais de franchise? Frais de formation
  • Y a-t-il des frais de courtage? (Par exemple: frais de bureau, frais de bureau mensuels, frais MLS, assurance)
  • Le courtage couvre-t-il le coût d’un CRM?
  • Êtes-vous responsable des frais de démarrage divers? (Par exemple: désignation d’agent immobilier, cartes d’affaires, site Web)

Une autre grande question à poser sur la structure financière, c’est pourquoi ils ont choisi de mettre en place de cette façon. Qu’est-ce qui fonctionne vraiment bien? Il pourrait y avoir des avantages à leur façon de faire des choses auxquelles vous n’aviez même pas pensé.

3. Quel est votre rôle et quelles sont les attentes?

Évidemment, vous saurez quel est votre titre, mais il peut y avoir une certaine marge de manœuvre dans l’immobilier. Si vous vous joignez en tant qu’agent de l’acheteur, aurez-vous l’opportunité d’avoir aussi des listes? Êtes-vous censé cultiver une zone spécifique ou cibler un marché de niche? Obtenez une idée claire de «la façon dont les choses sont faites», afin que vous sachiez à quoi ressemblera votre quotidien. De plus, comment obtiennent-ils leurs pistes, et comment sont-ils répartis entre les agents? Combien de temps et d’argent les agents consacrent-ils au marketing et à la prospection plutôt qu’au suivi des prospects?

Enfin, soyez clair sur les attentes. Demandez à votre interlocuteur, verbatim, “Qu’est-ce qu’on attend de moi dans cette position en ce qui concerne le nombre de transactions et le temps consacré?” Suivez-le avec “Avez-vous des conseils sur les mesures à prendre pour réussir?”

Ne sautez pas sur cette partie !! Soyez honnête avec vous-même sur vos objectifs personnels. Quelle est votre situation actuelle? Êtes-vous un nouvel agent très motivé qui est prêt à travailler ces semaines de plus de 60 heures? Êtes-vous déterminé à devenir un grand producteur? Si c’est le cas, vous allez sacrifier du temps à la maison avec votre famille et vos amis. Y a-t-il de la place pour la croissance de l’intérieur? Ce qui veut dire que si vous travaillez dur et devenez l’un des meilleurs producteurs de l’équipe, est-il possible de renégocier les scissions de commissions ou de devenir un chef d’équipe? Ou peut-être vous voulez un calendrier qui est un peu moins mouvementé, et vous êtes à l’aise de faire 5-10 transactions par an. Et c’est bien! Soyez honnête avec votre interlocuteur dès le début, donc les objectifs et les attentes sont clairs.

4. Est-ce une culture en forme?

En Amérique, nous passons plus de temps avec nos collègues qu’avec nos familles. Donc, ne sous-estimez pas l’importance de profiter de votre communauté de travail! Une bonne question à poser pour avoir une idée de la culture d’une entreprise est la suivante: «Quelle est votre mission?» S’ils mentionnent l’habilitation de leurs agents, le renforcement de la communauté, le travail d’équipe, etc., c’est un bon signe. Vous ne voulez pas rester coincé dans un environnement ultra-compétitif, “à chacun son”.

Certaines équipes placent l’équilibre travail-famille comme une haute priorité. Réfléchissez à l’importance que cela revêt pour vous et comprenez comment fonctionne l’équipe. Est-ce qu’ils vous encouragent à prendre des vacances? Est-ce qu’ils hébergent des retraites ou des événements d’entreprise favorables à la famille?

5. Quelle technologie utilisent-ils?

Soyons réels. Nous sommes en 2018 et le secteur de l’immobilier se développe rapidement et s’adapte aux nouvelles technologies. Parfois, il peut même se sentir un peu “couler ou nager”, en suivant les tendances. Les équipes qui adoptent la technologie et tirent parti de leur succès surpassent les autres équipes à gauche et à droite.

C’est pourquoi il vous incombe de poser des questions sur la technologie. Considérez les questions suivantes:

  • Quel est leur modèle publicitaire? Est-ce qu’ils font de la publicité via Facebook et des annonces Google payantes?
  • Quelle est leur présence sur les médias sociaux? Sont-ils actifs sur Facebook (en particulier Facebook Live), Instagram, LinkedIn, Youtube, etc.?
  • Utilisent-ils un CRM? Si oui, lequel? Le CRM a-t-il une application mobile? Est-ce inclus dans les frais d’agent ou le courtier couvre-t-il?
  • Est-ce qu’ils embrassent des applications utiles, comme les calculatrices d’hypothèque et les scanners de caméra? Ou des outils qui rationalisent la productivité comme un numéroteur automatique ou un logiciel de gestion des transactions?

La situation idéale est une équipe qui a son système en panne. Ils savent ce que la technologie peut faire pour faire avancer leurs affaires et habiliter leurs agents, et ils n’ont pas peur d’investir dans cela. Un grand signe d’une équipe réussie est si elles sont diligentes sur le suivi et la mesure. Mesurer le succès des campagnes publicitaires ou des processus de génération de leads et agir en conséquence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec