Radius: Off
Radius:
km Set radius for geolocation
Search

Entretien de votre thermopompe

Entretien de votre thermopompe

Une thermopompe est un dispositif qui a été conçu dans un but précis : permettre de toujours bénéficier de la température idéale. Et ce, à l’intérieur d’une maison. À Montréal, comme dans beaucoup de villes du monde, selon les saisons, les thermopompes ont des rôles distincts et précis à jouer. Par exemple en été, elles sont chargées de l’évacuation de l’excès de chaleur. Par contre, en hiver, leur mission sera d’incorporer de la chaleur dans l’air ambiant se trouvant dans votre intérieur. L’efficacité des thermopompes est la cause principale de leur succès. Pourtant, ces appareils ne sont pas immunisés contre les pannes et autres désagréments techniques qui viennent entraver leur fonctionnement. Pour éviter d’en arriver là, il devient primordial de leur faire subir un entretien. Comment entretenir une thermopompe ? Telle est la question à laquelle nous tenterons de répondre au travers des prochaines lignes.

Les différents types de thermopompes

On distingue quatre familles de thermopompes.

La thermopompe murale

Il s’agit de l’un des modèles les plus connus. La technologie dont ils disposent a été optimisée afin de leur permettre de répondre aux besoins d’une voire plusieurs pièces (dans une maison). Il y a diverses gammes de thermopompes murales selon la puissance utilisée. Ce type de thermopompe est composé d’une unité intérieure et d’une autre qui se situe à l’extérieur de la maison. Ce modèle correspond plus aux petits appartements, car plus on s’en éloigne du dispositif et moins on sent l’air qu’il diffuse. En ce qui concerne le contexte économique, les thermopompes murales bénéficient de plusieurs gammes de prix plutôt raisonnables les rendant plus accessibles au grand nombre.

La thermopompe centrale

C’est le deuxième modèle le plus réputé sur le marché. Au niveau de la puissance, la thermopompe centrale est celle qui dispose de la meilleure performance. Ce modèle est composé par une unité extérieure assez imposante. Cette unité est reliée au système central par un conduit. Ce qui permet d’acheminer l’air refroidi (ou chauffé, c’est selon). Le point faible de la thermopompe centrale se situe au niveau du contexte financier. En effet, le coût d’une thermopompe centrale est assez onéreux.

La thermopompe encastrée

Ce modèle fait beaucoup penser à la thermopompe murale. D’ailleurs, certains professionnels estiment qu’il s’agit en fait d’une variante du modèle mural. Au niveau du mode de fonctionnement, les thermopompes murale et encastrée ont beaucoup de points communs. La différence se situe au niveau de l’installation : les thermopompes encastrées sont dissimulées. Une fois installés, seuls le plafond et les diffuseurs muraux sont visibles.

La thermopompe « multizone »

Ce type de thermopompe dispose d’une structure assez complexe. En effet, non seulement il est relié à une unité extérieure, dans le cadre de son fonctionnement, mais il faut également noter la présence de plusieurs unités à l’intérieur de la demeure. Ces unités intérieures sont murales et leur nombre peut varier de 2 à 5 (selon le niveau de puissance désiré).

Comment effectuer l’entretien des thermopompes murales ?

Plusieurs mesures permettent l’entretien de votre thermopompe murale.

La seule mesure à adopter est le nettoyage de la thermopompe. Ce nettoyage doit se faire régulièrement. Le nettoyage régulier du dispositif améliore son rendement. À l’intérieur de la maison, la conséquence est positive : l’air est de meilleure qualité.

Par ailleurs, ce nettoyage doit se faire sur plusieurs parties de la thermopompe murale. Le serpentin extérieur et le tuyau d’arrosage sont concernés par ce nettoyage. L’une des parties qu’il ne faut pas oublier de nettoyer est « le filtre ». En effet, elle assure un rôle essentiel dans les performances de la thermopompe.

Il faut distinguer le filtre jetable et le filtre électrostatique. Le filtre jetable doit être nettoyé au moins une fois par mois. En plus de le nettoyer, il faut veiller à remplacer le filtre jetable au bon moment. L’idéal est de procéder au changement chaque six mois. Le nettoyage du filtre électrostatique doit se faire sur une fréquence bimensuelle.

La grille d’aération doit aussi être nettoyée. Le cas échéant, les poussières s’accumulent et impactent négativement les performances de la thermopompe murale. Et enfin, le ventilateur de la thermopompe doit, lui aussi, subir un entretien rigoureux.

Entretien des thermopompes centrales : mode opératoire

En ce qui concerne l’entretien de votre thermopompe centrale, le nettoyage doit être effectué au moins une fois par an.

La fréquence d’utilisation est un paramètre qui peut influencer et déterminer la fréquence des nettoyages. En raison de la complexité des structures de la thermopompe centrale, le mieux est de faire appel à un professionnel. Celui-ci sera en mesure de faire un diagnostic et de déterminer si l’entretien doit avoir lieu.

L’entretien d’une thermopompe centrale se fait en plusieurs étapes. D’abord, certaines pièces (telles que les filtres) de l’appareil seront nettoyées de fond en comble et pourront même être changées. Ensuite, une autre des mesures de l’entretien devra être observée. Il s’agit de « l’inspection visuelle de l’appareil ». Cette inspection permet au professionnel de repérer la présence de moisissures ou de tout autre facteur pouvant freiner, entraver ou stopper le fonctionnement du dispositif.

Est-il possible d’effectuer soi-même l’entretien de sa thermopompe murale ?

Oui, cela est possible.

Mais il faudra arrêter la thermopompe afin de procéder au nettoyage des pièces qui doivent être nettoyées. Par contre, cet entretien de votre thermopompe doit être effectué de façon rigoureuse. Si une pièce est oubliée à l’intérieur du conduit, cela peut endommager l’appareil. C’est d’ailleurs, pour cette raison qu’il est plus sage de faire appel à des professionnels.

Pour assurer l’entretien de votre thermopompe à Montréal, vous pouvez vous tourner vers des spécialistes qui sauront effectuer les nettoyages de façon optimale. En plus de l’entretien effectué, ces spécialistes vous prodigueront de précieux conseils qui vous permettront de mieux utiliser votre appareil.

Réparation d’une thermopompe : que faire ?

Pour diverses raisons, une thermopompe peut tomber en panne. Toujours est-il que, lorsque cela arrive, il faut tout de suite faire appel à des professionnels. Ils pourront déterminer l’ampleur des dégâts et décider quelles pièces devront être remplacées. L’assemblage des dispositifs que sont les thermopompes nécessite des compétences. Lorsqu’un individu, qui n’est pas un professionnel, essaye de réparer lui-même sa thermopompe, il s’expose à plusieurs risques :

  • Il peut mal assembler certaines pièces ;
  • Il peut oublier des pièces dans le conduit ;
  • Il peut, malencontreusement, briser un élément clé du dispositif.

Dans tous les cas, lorsque la réparation de votre thermopompe n’est pas effectuée comme il faut, cela occasionne d’autres dommages et d’autres dépenses. En faisant appel à des professionnels, ces risques sont soigneusement évités.